EHPAD Simon Bénichou

Oeuvre Israélite de Secours aux Malades - Nancy (54)

Notre Projet d'établissement

 Qu'est-ce qu'un Projet d'Etablissement ?

La loi n°2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale, a rendu obligatoire à tout les établissements et services sociaux et médico-sociaux, la présence du Projet d'Etablissement. Pour tous, ce projet "définit ses objectifs, notamment en matière de coordination, de coopération et d'évaluation des activités et de la qualité des prestations, ainsi que ses modalités d'organisation et de fonctionnement [...]. Ce projet est établit  pour une durée maximale de cinq ans après consultation du Conseil de la Vie SocialeLe Conseil de la Vie Sociale ou C.V.S est une instance permettant de favoriser la participation et l'expression des usagers d'un établissement, instance rendue obligatoire avec la loi n°2002-2 ou, le cas échéant, après mise en oeuvre d'une autre forme de participation." (cf. Art L.311-8 du Code des Affaires Sociales et Familiales)

Le Projet d'Etablissement est un outil qui garantit les droits des usagers dans ce sens qu'il définit des objectifs en matière de qualité des prestations et qu'il rend lisibles les modes d'organisation et de fonctionnement de la structure.

 

Véritable déclaration d’existence, il permet de conférer une raison d’être et une identité à notre EHPAD. Il est d'abord une dynamique, tant par le processus de production qui associe les parties prenantes que par sa mise en oeuvre qui stimule les équipes. Par la suite, sa diffusion en fait un document de référence pour les équipes professionnelles et l'ensemble des destinataires. Il s'articule autour des évaluations internes et externes et représente un lien fort entre les démarches de Projet et d'évaluation. Il permet de mettre en oeuvre des tableaux de bords et des plans d'actions qui vont structurer la démarche de progrès de la structure, afin d'atteindre les objectifs fixés.

Pour plus de renseignements, l'Agence Nationale de l'Evaluation de la qualité des établissements et services Sociaux et Médico-sociaux (ANESM) a élaboré une recommandation sur le sujet, disponible ici.

Le Projet d'Etablissement 2016 - 2020 de l'EHPAD Simon Bénichou

"On juge une civilisation au sort qu'elle réserve à ses anciens"

(Claude LEVI-STRAUSS).

Fruit d’un travail de collaboration avec l’ensemble des professionnels de l’établissement, des résidents, des familles, des bénévoles et de nos partenaires, l’actualisation du projet d’établissement, véritable refonte, représente l’opportunité de revendiquer la qualité de nos services et d’inscrire les équipes dans de nouveaux projets d’envergure en réponse aux besoins des personnes âgées, de leur famille mais également aux besoins sociétaux et environnementaux.


« Vivre Ensemble avec nos différences ». C’est une valeur associative qui a toujours été affirmée  à Simon Bénichou. Riche d’une histoire de 150 ans, notre établissement a toujours prôné le respect inconditionnel de toute personne accueillie quel que soit son âge, son état de santé, ses croyances et ses goûts.

Un accompagnement global et personnalisé

Grâce à une équipe de professionnels formés et dynamiques, nous nous efforçons de proposer aux résidents un accompagnement global et personnalisé afin de lui permettre de s’adapter au mieux à son environnement nouveau. La conception du soin dans notre établissement permet aux professionnels de privilégier le prendre soin et l’accompagnement. Grâce à cette approche, le résident retrouve une place centrale dans son accompagnement, il continue d’être acteur de sa vie et non plus un objet de soin. En plus de l’assurance d’une prise en charge médicale et soignante adaptée, notre projet de soins s’appuie sur un principe : la singularité de chaque personne âgée accueillie. Dans notre établissement, la culture de la bientraitance est une valeur prioritaire affichée et une démarche continue et transversale. Dans cette optique, nous souhaitons nous engager dans une démarche d’évaluation des pratiques professionnelles afin d’améliorer l’accompagnement proposé aux résidents en impliquant les équipes. Elle concerne tous les professionnels intervenant auprès des résidents et de leurs proches. L’EHPAD Simon Bénichou a une priorité : permettre la reconnaissance de l’identité, l’autonomie du résident et le respect de ses volontés par une personnalisation du soin.

Le lien social, un atout pour bien vivre en institution

Dans notre établissement, nous mettons un accent tout particulier sur la continuation de la vie sociale du résident. L’animation telle que nous la concevons se situe dans une perspective d’accomplissement de la personne accueillie dans le respect de ses capacités et de l’expression de ses aspirations en lui donnant une image positive de soi. L’animation individualise les pratiques en fonction des attentes et besoins des résidents. Elle tient une place importante dans le maintien ou la restauration de l’envie de mener son élan jusqu’au bout sans céder au fatalisme de la mort annoncée.
L’inscription dans le champ relationnel encourage l’expression de la demande, ainsi que l’émergence du désir ce qui permet la poursuite de la vie. Aussi, à travers des activités librement choisies, non infantilisantes et s’inscrivant dans la continuité de l’histoire de vie de chacun, le résident pourra exister dans son individualité au sein d’une collectivité. Nous proposons donc des activités dites de « récréativité », nous tendons à développer et promouvoir les échanges intergénérationnels, à poursuivre une vie sociale et ancrer l’établissement dans les relations avec l’extérieur, à participer à la vie de la maison de retraite et à développer des activités pour maintenir les acquis.
Les valeurs de notre établissement s’orientent vers une démarche participative de tous les acteurs intervenant à chaque niveau. Il s’agit de développer un état d’esprit porté par les résidents, leurs proches et l’ensemble du personnel.
Notre EHPAD est engagé dans une démarche continue d’amélioration de la qualité de vie des résidents. Cette démarche repose sur la compétence de chacun et sur son savoir-être. Elle demande à la fois une bonne communication, une bonne coordination et une collaboration efficace entre tous les intervenants. Ceci impose le professionnalisme de chacun dans l’interrogation, la réflexion et la résolution des problèmes rencontrés.

Une démarche d'amélioration continue : vers de nouveaux engagements

          La création d'un service de jour : une autre alternative

Dans ce travail d’amélioration continue, nous développons pour les 5 prochaines années de nouveaux engagements. C’est dans cette dynamique que notre établissement va se doter d’un Accueil de Jour. Nous pourrons ainsi mieux répondre aux attentes de la population locale, offrir aux résidents de nouvelles solutions visant à améliorer leurs conditions de vie au sein de l’institution, tout en bénéficiant du savoir-faire et des compétences d’un personnel formé à l’accompagnement spécifique des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs.

Un service de jour c’est accompagner autrement une personne âgée et son parent dans la continuité de ses attentes et de ses besoins. C’est également soutenir un vivre ensemble dans l’établissement avec des espaces et temps adaptés à des besoins plus individualisés. Les équipes de Simon Bénichou ont un Savoir Faire qui se traduit au quotidien dans l’organisation du travail, dans la qualité d’écoute, dans la culture de la bientraitance.
L’objectif du service est de pouvoir impliquer autant que possible les familles et aidants aux activités, pour redonner une autre vision du parent affaibli, pour améliorer la connaissance de la personne dans la maladie.

Nos engagements portent donc à la fois sur des nouvelles propositions d’accompagnement des personnes âgées accueillies mais également sur des questions plus globales telle que la prise en compte de notre impact sur notre environnement.

          Le Projet Eco-Responsabilité : "Agir ensemble pour demain"

C’est dans ce sens que notre établissement a choisi d’adopter une démarche éco-responsable. Il s’agit de revendiquer publiquement un engagement pérenne en faveur du développement durable qui va au-delà des obligations législatives relatives à la gestion des déchets (ex : DASRI, déchets verts, graisses et huiles alimentaires), à la santé du personnel, à la sécurité du bâtiment, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre,...
Notre projet a pour objectif de modifier les comportements au sein de notre établissement en inculquant des valeurs et une réflexion environnementales communes. Nous souhaitons sensibiliser et faire adhérer notre environnement institutionnel, associatif et citoyen à cette nouvelle culture d’entreprise. À l’image de l’effet boule de neige, il est question d’accroître une cohésion autour des préoccupations environnementales, économiques, sociétales et par conséquent éthiques.

S’engager dans une démarche éco-responsable, c’est contribuer à donner du sens au projet d’établissement, au travail du personnel. Cette démarche concerne tous les acteurs de l’établissement et par conséquent, tous les projets (social, logistique, restauration, soins, animation et accueil de jour).

          Les moyens au service de l'action

Quand on s’interroge sur une entrée en maison de retraite, ne recherche-t-on pas avant tout la bienveillance d’une Equipe, ses attentions, ses compétences, son savoir-faire et son savoir être. Aussi adaptée que soit une salle de bain, aussi gastronomique que soit un repas, aussi perfectionné que soit un dispositif médical, la valeur de ces prestations ne pourra être retenue que si elles sont soutenues par une action humaine de qualité. Cela signifie que développer une qualité d’accompagnement de la personne âgée nécessite des moyens humains en nombre et en compétence.

L’enjeu pour notre établissement est de continuer à garantir un accompagnement personnalisé, adapté où la personne âgée entourée de ses proches puisse poursuivre sa dernière étape de vie selon ses choix et ses possibilités. Pour ce faire, la qualification et le nombre de personnel pour répondre aux besoins et attentes des résidents et de leurs familles est une préoccupation permanente.
Les enjeux pour l’établissement et ses résidents sont le développement des aptitudes professionnelles des personnels, la qualité du rapport humain avec l’adhésion à une culture gérontologique commune. Le grand âge se décline socialement en termes de pertes, de déficits, de demandes et de maladies chroniques. Dans un tel contexte comment une équipe peut donner du sens à ses interventions s’il ne s’agit que de se battre contre une fin annoncée. C’est justement là où les professionnels trouvent toute leur place. Ils sont la principale richesse d’un établissement.

Nos valeurs principales sont la primauté de la personne pour un vivre ensemble avec nos différences. Développer une approche éthique de l’accompagnement des résidents, aborder les questions relatives à la valeur que l’on donne aux relations humaines s’accompagne aussi d’une réflexion sur la considération que porte la direction aux salariés et sur les conditions d’exercice de leurs activités. Cela signifie que nous favorisons la participation de tous les acteurs, avec une place pour chacun à son niveau de responsabilité. Toute démarche participative donne du sens au changement nécessaire pour développer des pratiques et des actions plus adaptées aux attentes et besoins de nos résidents fragilisés par l’âge et les pathologies évolutives.
Au-delà d’impliquer les acteurs concernés, c’est une volonté de donner du sens aux actions au sein de l’établissement, de mobiliser l’intelligence collective au service du projet de la personne âgée accueillie.

Conclusion

Ce projet d’établissement 2016-2020 est le fruit de l’investissement des groupes de travail dans la participation, la réflexion, la proposition et surtout dans la volonté d’améliorer et de positiver la vie en EHPAD. Chaque partie de ce projet global a été construit de manière à ce que la cohésion de l’ensemble des acteurs mobilisés sur plusieurs engagements perdure à travers la mise en place du plan d’action et de son évaluation.
Avec la réunion biannuelle du Comité de Pilotage, il reste primordial de faire un bilan de ce qui a pu ou ne pas être mené au cours de l’année écoulée, de ce qui sera à repousser à une échéance ultérieure voire soumettre et inscrire de nouvelles actions à ce projet d’établissement.
Bien plus qu’un simple écrit, le projet d’établissement est le reflet d’un engagement collectif pour un accompagnement de qualité de la personne âgée en situation de fragilité.

Pour que nos résidents restent avant tout des citoyens, des hommes et des femmes avec une histoire de vie, expriment des désirs comme des non envies, témoignent de leur engagement et de leur renoncement, profitent de leur entourage et tissent de nouveaux liens, nous pensons ensemble que notre mission centrale est de continuer à progresser sur un savoir être et un savoir-faire au service du Grand Âge en veillant toujours à favoriser l’expression du libre arbitre jusqu’au bout de la vie.